Retour de l’enquête sur les mortalités hivernales

Retour de l’enquête sur les mortalités hivernales

  1. Bonjour,

Voici les premiers résultats de l’enquête sur les mortalités hivernales.

Globalement l’hivernage s’est mieux passé que l’année dernière avec 10% de pertes en moins.

Il n’y a pas de différence sur les mortalités entre les traitements Apivar ou Apistan.

De plus en plus d’apiculteurs font de la bithérapie avec des mortalités moins importantes.

Merci pour votre participation,

Jérôme C.

:

Hiver 2017/2018 Hiver 2018/2019
Nombre de ruchers 183 228
Nombre de ruches déclarées 1988 2 306
Nombre de ruches mortes 19.4 % 275 (12%)
Nombre de « non-valeur » 10.4% 152 (7%)
TOTAL PERTES 29.8 % 427 (19%)
Ruchers > 50 % de pertes 26 apiculteurs 26 apiculteurs
Ruchers > 100 % de pertes 7 apiculteurs 4 apiculteurs

 

Commentaires :

–        Tous les apiculteurs (sauf 1) déclarent traiter les ruches pour lutter contre le varroa,

–        79 ruchers avec une mortalité en baisse

–        52 ruchers avec une mortalité en hausse

–        87 ruchers avec une mortalité identique (10 ne se prononcent pas)

–        59 ruchers avec de la bithérapie en hiver

–        106 ruchers traités avec Apivar (78 mortalités en baisse ou identique ; 21 en hausse)

–        96 ruchers traités avec Apistan (77 mortalités en baisse ou identique ; 22 en hausse)

–        Efficacité Apivar et apistan semble similaire

–        Les ruchers avec une mortalité en hausse se situe plutôt à une altitude inférieure à 500 m (31 ruchers)


Les commentaires sont clos.